Un Monde Virtuel

Forum traitant de jeux vidéos, de mangas, d'animés, et de tout ce qui me chante suivant mes envies!
 
AccueilFAQCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Final Fantasy 8

Aller en bas 
AuteurMessage
Garland
Admin
avatar

Messages : 730
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 32
Localisation : Devant son ordi, en général!

MessageSujet: Final Fantasy 8   Jeu 10 Sep - 3:40

Final Fantasy 8




Quoi de plus normal de commencer par le jeu qui est et restera pour moi le meilleur RPG jamais sorti sur Terre? Bon j'exagère un peu, mais force est de constater que je n'ai jamais, JAMAIS ressenti une telle claque depuis la première fois que j'ai visionné la cinématique d'introduction de FF8! A cette époque, la Playstation première du nom avait fini par régner en maître sur les pauvres Saturn (paix à son âme) et Nintendo 64 (vaillante rebelle jusqu'à la fin). C'était l'ère des jeux en 3D ultra polygonée, et pixelisée, la technique ayant ses limites. Pourtant, en 1999, Squaresoft réussi à me scotcher littéralement devant l'écran de ma télévision... Une musique divine, qui nous entraîne vers un monde peuplé de chevaliers modernes et de princesses rebelles... Le début de l'histoire est donnée, sans explication, mélée à des images de l'avancement futur du jeu, dans cette magnifique introduction: un duel entre le héros et son rival... Puis, la musique s'arrête, et on commence à entendre le sifflement des oiseaux... Le héros, Squall Leonheart, se réveille à l'infirmerie de son université, qui est plus en réalité un centre de formation de soldats qu'une banale université de campagne. Son institutrice Quistis Treppe vient le chercher pour le ramener en cours... A peine le temps de trouver ses marques dans la fac, nous voilà catapulté sur une carte du monde...


Système de combat:


Premières batailles contre des monstres! L'occasion de se faire un peu au système de combat bien particulier de cet épisode, qui, si il ne change pas les règles établies dans les précédents opus (jauge ATB, capacités classiques), la préparation en amont est bien plus importante! Dans les anciens FF (hormis le 7), chaque personnage avait ses compétences, tous ayant en commun les options d'attaque et d'objets. Ici, les personnages seuls ne peuvent qu'attaquer. Pas de magie, pas de capacités spéciales, pas même d'objets. Pour pouvoir utiliser ces fonctions, il faut au préalable associer à un personnage une G-Force, sorte d'entité gardienne aux pouvoirs magiques, bien plus importantes que les simples invocations standards des autres volets. Ici, la G-Force, une fois associée, permet d'utiliser la magie, l'invocation de la G-Force, le vol de magie sur les ennemis, les objets, et bien d'autres capacités à découvrir au fur et à mesure de l'avancement dans le jeu. Mais le pouvoir des G-Forces ne s'arrête pas là... Chaque G-Force permet d'associer la magie de vos personnages à une ou plusieurs de ses statistiques de base (vigueur (dégâts infligés), PV, défense, vitesse, etc...). En outre chaque magie à son domaine de prédilection... Une magie Soin associée aux points de vie sera plus efficace à cette place qu'en vigueur par exemple, contrairement à une magie temporelle qui se verra bien mieux associée à la vitesse... Les magies peuvent aussi s'associer aux défenses/attaques élémentaires/mentales des personnages. Par exemple, associer une magie de feu à la défense élémentaires d'un personnage le rendra plus résistant aux sorts de feu de ses ennemis (ou immunisé voire les absorbants), tandis qu'associer la même magie à l'attaque élémentaire permet de faire de gros dégâts sur les monstres vulnérables au feu... Même chose pour l'aspect mental, qui concerne les altérations d'état (sommeil, paralysie, poison, etc...) sauf qu'associer une magie mentale en attaque peut se révéler plus salvateur que prévu (essayer d'associer Morphée ou Ankou sur un de vos personnages, pour voir le résultat)! Autre point à savoir et qui fait de ce Final Fantasy un épisode à part, est la disparition totale des points de magie. Ici, chaque magie peut être stockée jusqu'à un total de 100 par personnage (ex: 100 brasier, 100 glacier, 100 soins, etc...) bien entendu, plus vous possédez de magie plus son association sera bénéfique (associer 100 soins est plus rentable que d'associer 10 soins + ) mais dans ce cas le joueur se retient d'utiliser les sorts associés... A vous de trouver quels sorts doivent être associés, et lesquels sont utiles en combat... Dernier point sur la magie: pas question de l'acheter, elle se vole sur les ennemis! La commande Voler est une des plus important du jeu, car sans vol, pas de magie, et sans magie, vos personnages auront du mal à évoluer... L'avantage de ce système? Pas besoin de séances de levelling à outrance pour améliorer ses persos, mais d'assez longues séances de vol de magie (avant de pouvoir les créer soi-même). En parlant de ça, faire monter ses persos à des niveaux ultra élevés dès le début de partie ne sert strictement à rien, les ennemis s'adaptent à votre niveau et deviennent eux aussi plus forts et plus résistants...

Dernier point important des combats: l'équipement et les limit break. Tout d'abord l'équipement: pas besoin de se prendre la tête dans ce jeu, seuls les armes peuvent être améliorées (pas trouvées) pour être plus puissantes. Les Limit break quant à elles sont des attaques dévastatrices, que vos personnages emploieront quand leur réserve de points de vie est au minimum... Une sorte d'attaque du désespoir... Chaque personnage a ses propres techniques mais si je fais le lien ici entre les imit break et les armes c'est parce que le héros principal "obtient" une nouvelle limit break quand il change d'arme. Autant vous dire que la dernière est vraiment impitoyable pour l'ennemi...


Scénario:



L'introduction citée plus haut


L'intrigue commence doucement avec l'examen pratique du SEED, diplôme et grade donné aux élèves qui réussissent les épreuves théoriques et pratiques de la BGU (Balamb Garden University).
Pour cela les héros vont intervenir directement à un combat réel contre les forces de l'armée Galbadienne, nation vue comme une sorte d'empire continuellement en guerre contre ses voisins. Une fois cet examen passé, les choses prennent une tournure étrange pour les héros, qui doivent aider une faction de rebelle à mettre au point une tentative d'enlèvement du président galbadien... Mais les choses ne se passent pas comme prévu, et l'intervention d'une sorcière entraîne une suite d'évènements qui mèneront les héros à traverser la planète, à voler jusqu'à une station lunaire, à voyager dans le temps, et même dans une sorte de monde parallèle (rien que ça)!


Début de l'examen du SEED, une de mes musiques préférées!


Ce Final Fantasy est aussi une belle histoire romantique entre un garçon très introverti et cynique, Squall, et une jeune fille pleine de vie, Linoa Heartilly. Cet aspect du scénario n'est pas à prendre à la légère, car même une fois le jeu terminé, beaucoup de questions restent en suspens, et de nombreuses théories ont vu le jour sur internet, dont certaines très probables, révèlent une profondeur de scénario qu'on ne peut soupçonner à la première partie effectuée... Pleins de petits détails, tout au long de l'aventure, permettent à chacun de se forger sa propre opinion sur l'identité du véritable ennemi final, mais chut, je n'en dirais pas plus...


Réalisation:


Alors oui, là c'est sûr, on ne peut pas comparer FF8 au dernier FF12 ni au 13 qui va bientôt débarquer, pourtant le jeu conserve ses charmes qui lui confèrent une identité propre... Premièrement, FF8 est le premier à avoir adopté pour les personnages une réalisation "réaliste" et non plus en SD (Super Deformed, des petits à grosse tête), ce qui pour l'époque était une vraie fraîcheur pour les yeux (il suffit de voir l'aspect Playmobil des héros de FF7, ha ha!). D'ailleurs, de mémoire il me semble que c'est aussi le seul Final Fantasy où tous les personnages de l'équipe sont visibles en permanence, et ne se cachent pas dans le corps du héros (voir encore FF7). Ensuite, les décors sont somptueux, en particulier la BGU (je veux le même décorateur d'intérieur!!!). Les décors en combat sont toutefois un peu vides, mais cela est vite comblé par les nombreux effets de lumières qui accompagnent chacune de vos actions, que ce soit du simple vol de magie à l'explosion magnifique résultant de l'invocation d'une G-Force. Les limit break de Squall sont aussi très impressionnants et son Renzokuken est adapté à chaque ennemi pour une animation différente... Le bestiaire est lui aussi très varié, même si l'on rencontre de nombreuses figures emblématiques de la série, et est suffisamment étoffé pour que l'on ne ressente pas la lassitude de combattre encore et toujours les mêmes monstres (sauf pour le cas Tomberry, mais c'est une autre histoire). Les nombreuses cinématiques sont absolument sublimes, un travail impeccable avait été réalisé à l'époque pour la mise en scène et la réalisation de celles-ci. Soutenu par une bande son de très bonne qualité, dont certaines mélodies (comme celle de l'introduction, ou du débarquement lors de l'examen du SEED) restent du pur bonheur à écouter inlassablement... La bande son est signée Nobuo Uematsu, le grand monsieur révèlant ici une fois de plus tout son savoir faire et son génie.


Il y aurait encore tant de choses à dire sur cet épisode, beaucoup de points à éclaircir, énorméments de détails et anecdotes à partager, mais je préfère vous laisser vous forger une opinion par vous-mêmes, parce qu'un jeu comme ça ne se raconte pas, il se vit... L'aventure est assez longue, du haut de ses 4 cd bien remplis, surtout si vous cherchez à tout obtenir, malgré le peu de quêtes annexes... Ce qui me fait penser que je n'ai pas parlé de la plus grosse quête annexe du jeu: le Triple Triad, un jeu de carte qui permet de s'aérer entre 2 phases de combats, et qui peut rapporter de nombreux bonus bien intéressants...
Voilà, c'est fini pour cette fois, à vous de jouer si le coeur vous en dit, j'espère avoir au moins vous avoir donné la curiosité ou l'envie de (re?)découvrir ce jeu magnifique!



L'équipe de héros

Le jeu Triple Triad




Fiche technique:

Type: RPG
Plate-formes: PS1, PC
Date de sortie: 27 octobre 1999
Langue: textes en français
Nombre de joueurs: 1
Développeur: Squaresoft


Musique écoutée pendant l'écriture: l'album The Black Mages 1&2 (Nobuo Uematsu), en particulier Maybe I'm a Lion (FF8)


Dernière édition par Garland le Jeu 24 Sep - 7:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtualworld.forumactif.com
Nel

avatar

Messages : 874
Date d'inscription : 10/09/2009
Localisation : hum hum ....DTC ?

MessageSujet: Re: Final Fantasy 8   Ven 11 Sep - 4:46

moi j'aime bien celui avec zack sephiroth et genesis *-*


mais il est trop court Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garland
Admin
avatar

Messages : 730
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 32
Localisation : Devant son ordi, en général!

MessageSujet: Re: Final Fantasy 8   Ven 11 Sep - 4:59

Crisis Core: Final Fantasy 7...

Oui, j'ai prévu un article dessus (et sur toute la saga FF7)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtualworld.forumactif.com
Banane

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 28
Localisation : Les cieux

MessageSujet: Re: Final Fantasy 8   Dim 20 Sep - 13:38

Je n'ai pas jouer au 8 et au 9 et au dernier aussi >< Il n'est jamais trop tard pour s'y mettre =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://....
Nel

avatar

Messages : 874
Date d'inscription : 10/09/2009
Localisation : hum hum ....DTC ?

MessageSujet: Re: Final Fantasy 8   Jeu 12 Nov - 10:31

beh moi je sais plus XD j'ai fait jusqu'au 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Final Fantasy 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Final Fantasy 8
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mog postier de Final Fantasy IX
» Hautvent (Highwind) de Final Fantasy VII
» images du prochain tomb raider par les créateurs de final fantasy
» Galerie final fantasy
» Final Fantasy, hommages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Monde Virtuel :: Jeux Vidéos :: Tests de jeux :: PSX-
Sauter vers: